Réunion Publique à Aigues Vives

Mercredi 15 juin 2011 à 18h45

Derrick sur le rond-point de Syngenta à Aigues-Vives
Un derrick au rond-point

Réunion d’INFORMATION
Projection d’extraits du film « GASLAND »
Aigues Vives
Salle Jean Bosc
Place du jeu de BallonAffiche réunion

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Assemblée générale du Collectif Garrigue Vaunage

L’assemblée générale se réunira Mardi 7 juin 19H à la salle face à la Mairie de Mus

Proposition d’ordre du jour

1) un point sur nos prochaines réunions et les demandes qui nous sont faites
2) préparation de la rencontre internationale sur l’énergie des 26 27 28 Aout à Lezan : notre participation.
3) Les enseignements de la soirée Jazz de schiste , sachant que le bilan comptable est pratiquement à l’équilibre.
4) Point financier.
5) la communication interne


Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Prochaine réunion à Aujargues le 24 mai

Le collectif anti gaz de schiste Garrigues Vaunage vous invite à une

REUNION D’INFORMATION à AUJARGUES
MARDI 24 MAI 19H FOYER MUNICIPAL

Projection du film GASLAND – débat – actualité – actions

  • Gaz de SCHISTE : kézako ?
  • Des forages à 3000 m de profondeur dans toute la région Des besoins de millions de litres d’eau (et nos cours d’eau?)
  • Des produits chimiques ultra toxiques (benzene, toluene… la liste est longue)
  • Une véritable industrie lourde dans nos garrigues (bruit, transport, béton…)
  • Un désastre sur la santé humaine, végétale, animale pour des années

Gaz de Schiste: c’est pas fini. !!
La proposition de loi interdisant la technologie de la « fracturation hydraulique » a été adoptée le 11 mai 2011 … MAIS les permis d’exploration ou d’exploitation des gaz & huiles de schiste ne sont pas abrogés !
CE QUE LA LOI N’INTERDIT PAS :

  • l’usage de techniques injectant de l’eau sous pression chargée de produits chimiques
  • l’exploitation d’hydrocarbures offshores
  • les méthodes «non conventionnelles»
  • l’exploitation des schistes bitumineux
  • l’expérimentation de «nouvelles techniques»
  • et la loi ne met pas en place de contrôle des conséquences écologiques de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels

En clair, il suffit de renommer la méthode « Kärcher sous-terrain » et les industriels peuvent reprendre leur exploitation. Nous assistons d’ailleurs à des basculements sémantiques : « gaz de schistes » devient « gaz et huiles de roche-mère », « Fracturation hydraulique » devient « stimulation hydraulique ».

Dans le rapport provisoire sur les gaz et huiles de schiste est préconisé : « une révision de la fiscalité pétrolière de sorte que les collectivités locales trouvent un intérêt à une exploitation d’hydrocarbures sur leur territoire ».  De quoi espérer faire taire des élus très mobilisés pour la sauvegarde de leur territoire ?

La proposition de loi adoptée le 11 mai 2011 c’est « reculer pour mieux forer » !
Plus que jamais, nous, citoyens raisonnables et informés ne laisserons pas quelques firmes transnationales et leurs alliés détruire des territoires de manière irréversible.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Communiqué de presse coordination nationale des collectifs Non au Gaz et Huile de Schiste 14 mai 2011

La Coordination nationale des collectifs « Non au gaz et huile de schiste »
s’est réunie le 14 mai 2011 après l’adoption d’une petite loi par
l’Assemblée nationale le 11 mai dernier.

La Coordination nationale CONSTATE :

- que cette loi n’abroge pas les permis exclusifs de recherches
délivrés ;

- que l’Assemblée nationale autorise la… technique de la
fracturation hydraulique pour l’expérimentation.

La Coordination DEPLORE :

- que la représentation nationale n’ait pas eu accès aux dossiers
de demandes de permis de recherche ;

- Qu’une majorité de députés s’en est remise aux déclarations
des industriels et au Ministère de l’industrie et de l’énergie pour
l’instruction de l’abrogation des permis de recherche ;

- que l’Etat refuse d’abroger les permis en dépit des
déclarations du 1er Ministre, du Ministre de l’Industrie et du Ministre de
l’Ecologie.

La Coordination Nationale EXIGE :

- que le Ministre de l’Industrie et de l’Energie représente le
Gouvernement lors de l’examen de la proposition de Loi devant le Sénat ;

- que l’Etat rende public le processus de délivrance des permis de
recherche ; et, qu’au nom des principes d’information et de participation
du public, il lève le secret industriel sur toutes les techniques et produits
de recherche et d’exploitation ;

- que l’Etat abroge les permis de recherche délivrés.

La coordination APPELLE à la poursuite et à l’amplification de la
mobilisation des citoyens et des élus locaux.

La coordination nationale des collectifs Non au Gaz et Huile de Schiste
——————–

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Réunion publique Calvisson

Le collectif anti gaz de schiste Garrigue-Vaunage vous invite à participer à la réunion publique du:
mercredi 11 mai 2011, à Calvisson à 19h, salle n°4 de l’Herboux.

Au menu: Présentation du collectif, Projection du film version courte de Gasland, Débats animés, Demande à participations, et petit repas à partager…

Affiche Réunion d’information gaz de schiste Calvisson

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Sit-in Stop au gaz de schiste à Alès

Affiche sit-in DREAL

Communiqué de Presse

Lundi 9 mai 2011 à Alès la Coordination Stop Gaz de Schiste 30, organise à partir de 9h un SIT-IN au campus de l’école des Mines (6 av de Clavières), devant la DREAL, afin d’anticiper localement les manifestations à Paris des 10 et 11 mai devant l’Assemblée nationale, lors de l’examen par les parlementaires des divers projets de loi d’abrogation des permis d’exploration des Gaz et Huile de schiste.

En effet, le succès populaire des rassemblements de Nant, de Donzère et de Rousson ne peut seulement se traduire par l’envoi à Paris de quelques dizaines de manifestants.

Nous devons relayer dans les médias locaux nos préoccupations nationales : les insuffisances probables de la loi et une révision nécessaire du code minier dans le sens de son renforcement pour la protection des populations et de l’environnement.

Une action symbolique s’imposait, rien de mieux que d’apostropher la DREAL, (ex DRIRE) services extérieurs du ministère de l’industrie et de l’environnement

A 11h sur place: conférence de presse en public, avec Eva Marion, géologue, spécialiste du code minier, et Gilles NALBONNE du Réseau Environnement Santé, Directeur de recherche émérite à l’INSERM Marseille sur le thème des risques sanitaires liés à l’exploitation des gaz de schiste.

A partir de 12h30 pique-nique partagé, et animation musicale et théâtre de rue , dispersion vers 15h.

http://www.stopgazdeschiste30.com/

La DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement) est le service administratif essentiel, le bras exécutif du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTD) créé au lendemain du Grenelle de l’Environnement pour soit-disant « mieux répondre aux attentes des français ». Il concentre et uniformise les pouvoirs de décisions des anciennes DRE (Équipement), DIREN (Environnement) et DRIRE (Industrie, avec un peu d’environnement). Au delà des missions dont il se pare (protection de la biodiversité, de l’environnement, etc.), il donne aussi un avis qui vaut souvent pour approbation auprès du préfet et du ministère sur tous les projets industriels implantés dans le territoire, dont les permis d’exploration des gaz de schiste. Dans sa mission « risques techniques et industriels », il se doit de prévenir et de maîtriser les risques pour les personnes, les biens et la sécurité publique. Dans le cadre de cette mission, il est censé « prévenir et réduire le risque à sa source » et « renforcer la culture du risque : information préventive et concertation ».

Le ministre de l’industrie M. Besson a soumis en janvier dernier une ordonnance qui a été validée pour réformer, ou plutôt recodifier le code minier sans augmenter les droits des opérateurs ou de l’État. Or contrairement à ce qui est annoncé, le code sera remodelé en profondeur sur plusieurs
aspects, afin de « faciliter » l’accès aux titres miniers. Suivant cet objectif, il est prévu de rendre automatique le passage de l’exploration à l’exploitation sans mise en question du projet, de réduire les contraintes environnementales et sociales des projets, de faciliter le renouvellement et la prolongation des titres miniers sans audits environnementaux. S’il est prévu d’intégrer
des éléments contenus dans la Charte de l’Environnement, notamment la consultation des citoyens, ce sera uniquement à titre consultatif, et dans des processus contrôlés par les autorités administratives.

Ainsi une autorisation d’explorer ouvrira grand les portes vers l’exploitation sur des concessions renouvelables plusieurs fois et ce de façon pratiquement automatique. Une fois l’étude initiale des impacts environnementaux validée, il n’y aura pas d’autre moyen de contrôle que le passage des agents de la DREAL sur les sites d’exploitation. Or que peuvent faire quelques dizaines d’agents sur une surface de l’ordre de plusieurs milliers de kilomètres carrés et truffés de milliers de puits ?

N’est-il pas temps de renforcer le code minier dans ses dispositions environnementales et sur les consultations des populations concernées plutôt que de vouloir faciliter le travail des opérateurs ?

Sit-in

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Emission Poli-sons Lunel

Bonjour à tous,

Voilà le lien pour écouter l’émission « Agora et le gaz de schiste convoité sur notre territoire » du 15 avril enregistré par Poli-sons , avec Grégory Duveau et François Lavergne. (1 heure complète…)
Bon, c’est pas parfait… loin de là, il y a des ‘hésitations » (surtout moi), quelques erreurs, quelques manques… Mais bon…:
Agora_52_16-04-11_Schiste.mp3
ainsi que l’article de l’émission: L’article

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Vidéo Rousson

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Compte rendu Codognan

Alerte au gaz de schiste en Vaunage
Vendredi 8 Avril, plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées au Foyer à l’appel de l’association Thym et Cigale et du Collectif Citoyen Garrigue Vaunage «  Gaz de Schiste Non Merci ! ».

A cette occasion, un derrick symbolique a été érigé devant le foyer communal.
Les citoyens ont eu l’occasion de visualiser de longs extraits du Film « GASLAND «  de l’américain John Fox ( sortie en salle le 06 Avril) Ce documentaire présente les techniques utilisées et les problèmes soulevés par cette exploitation des Gaz et Huiles de Schiste.
Des millions de litres d’eau sont nécessaires et plus de 900 produits chimiques sont utilisés pour faire exploser la roche et libérer le gaz. Les conséquences sur l’environnement et la santé sont dramatiques : les habitants souffrent de maux de tête, de vertiges, de lésions cérébrales, de problèmes respiratoires… Certains produits sont cancérigènes, perturbateurs endocriniens ou bien neurotoxiques. L’eau est marron, est chargée de produits radio actifs, et elle s’enflamme au robinet ! Les animaux maigrissent et perdent leurs poils.

Ces images « chocs » ont suscité le débat dans la salle. En France, plusieurs permis d’exploitation ont été délivrés en mars 2010. La Vaunage est directement concernée par celui de Montélimar qui couvre une superficie de 4327 m². Comment éviter une telle catastrophe chez nous ?
« Nous devons nous mobiliser pour faire annuler ce projet insensé, mais au delà Il nous appartient de nous interroger sur notre avenir énergétique » Tel est le but du Collectif Citoyen Garrigue Vaunage. Créé en février dernier, il a pour objectif d’informer les populations locales sur les menaces qui pèsent sur nos Territoires si elles ne se mobilisent pas massivement.
Écouter un extrait audio
La prochaine réunion publique avec projection aura lieu le vendredi 15 avril à 20h au foyer communal d’Aubais. Pour toute information, il est possible de contacter le collectif à l’adresse suivante : antischistegv@free.fr , ou par Courrier :
Collectif Garrigue Vaunage Gaz de Schiste Non Merci !
Mairie , Avenue Léonard
30250 Aubais

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Propositions de loi contre le gaz de schiste

Ci-joint 4 propositions de textes de loi, déposées respectivement par un groupe de députés UMP (dont C.Jacob), Jean-Louis Borloo, les députés socialistes et les sénateurs socialistes.
Romain Porcheron (Amis de la Terre) a réalisé un petit tableau comparatif: les similitudes sont nombreuses. Nous sommes encore en train de décortiquer la pertinence juridique de ces propositions mais cela semble intéressant. Nous proposons de recueillir les avis et commentaires des uns et des autres avant lundi 11 avril matin 9h00: nous ferons une synthèse dans la journée que nous espérons vous envoyer le soir même.

Étape suivante: les députés socialistes souhaitent rencontrer les membres du Réseau Action Climat mercredi 13 avril après-midi.  Le RAC a proposé aux Amis de la Terre de se joindre à Greenpeace, WWF, FNE, FNH. Pour nous cette réunion n’a de sens que si nous intervenons également en tant que membre de la coordination nationale (pour la rendre visible). Nous avons également demandé à ce qu’une autre personne de la coordination puisse être présente (Fabrice Nicolino?). Nous sommes également en train d’écrire aux députés et sénateurs, porteurs des différents textes de loi, pour demander à les rencontrer: à chaque fois, nous proposons d’associer étroitement la coordination nationale.

Proposition de loi Borloo

Projet de loi Jacob

Projet de loi sénateurs

PSProjet de loi députés

PSAnalyse textes de loi

Publié dans Non classé | Commentaires fermés