Réuniçon publique Vauvert

Vendredi 9 décembre, une quarantaine de personnes se sont réunies au centre social Robert GOURDON pour mener ensemble une réflexion sur l’exploitation des gaz et huiles de schiste.

Si la nocivité de l’exploitation des gaz et huiles de schiste est maintenant évidente, règne maintenant l’illusion que le problème a été réglé par la loi de juillet 2010 et l’annulation des permis litigieux,

Le permis de Nîmes encore en vigueur pour la Petite Camargue a été disséqué pour en faire apparaître les spécificités mais aussi les dangers. La piste de la transition énergétique a été évoquée en tant que moyen d’éviter que la pression d’une pénurie ne transforme l’exploitation des gaz et huiles de schiste en mal nécessaire,

En vertu du principe « GDS, ni ici, ni ailleurs » des représentants des collectifs de Nîmes, Garrigue Vaunage et du Vigan étaient venus témoigner de leur expérience et de l’expertise citoyenne acquise dans ce combat.

Symboliquement, en guise de flambeau, le collectif du Vigan a fait passer à l’assemblée la banderole des pionniers de la lutte contre les foreurs frénétiques.

Prochaine étape : la constitution d’un collectif Petite Camargue !

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.