Prochaine réunion à Aujargues le 24 mai

Le collectif anti gaz de schiste Garrigues Vaunage vous invite à une

REUNION D’INFORMATION à AUJARGUES
MARDI 24 MAI 19H FOYER MUNICIPAL

Projection du film GASLAND – débat – actualité – actions

  • Gaz de SCHISTE : kézako ?
  • Des forages à 3000 m de profondeur dans toute la région Des besoins de millions de litres d’eau (et nos cours d’eau?)
  • Des produits chimiques ultra toxiques (benzene, toluene… la liste est longue)
  • Une véritable industrie lourde dans nos garrigues (bruit, transport, béton…)
  • Un désastre sur la santé humaine, végétale, animale pour des années

Gaz de Schiste: c’est pas fini. !!
La proposition de loi interdisant la technologie de la « fracturation hydraulique » a été adoptée le 11 mai 2011 … MAIS les permis d’exploration ou d’exploitation des gaz & huiles de schiste ne sont pas abrogés !
CE QUE LA LOI N’INTERDIT PAS :

  • l’usage de techniques injectant de l’eau sous pression chargée de produits chimiques
  • l’exploitation d’hydrocarbures offshores
  • les méthodes «non conventionnelles»
  • l’exploitation des schistes bitumineux
  • l’expérimentation de «nouvelles techniques»
  • et la loi ne met pas en place de contrôle des conséquences écologiques de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels

En clair, il suffit de renommer la méthode « Kärcher sous-terrain » et les industriels peuvent reprendre leur exploitation. Nous assistons d’ailleurs à des basculements sémantiques : « gaz de schistes » devient « gaz et huiles de roche-mère », « Fracturation hydraulique » devient « stimulation hydraulique ».

Dans le rapport provisoire sur les gaz et huiles de schiste est préconisé : « une révision de la fiscalité pétrolière de sorte que les collectivités locales trouvent un intérêt à une exploitation d’hydrocarbures sur leur territoire ».  De quoi espérer faire taire des élus très mobilisés pour la sauvegarde de leur territoire ?

La proposition de loi adoptée le 11 mai 2011 c’est « reculer pour mieux forer » !
Plus que jamais, nous, citoyens raisonnables et informés ne laisserons pas quelques firmes transnationales et leurs alliés détruire des territoires de manière irréversible.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.