In memoriam Mme Bricq

Nous apprenons le décès accidentel ce dimanche matin 6 août 2017, de la sénatrice Nicole Bricq. Nous saluons une personnalité engagée qui avait permis une avancée significative dans la transparence sur les permis d’hydrocarbures, inégalée à ce jour malgré des tartinages de com ! Nos pensées émues à la famille et aux proches.

Plus d’infos sur (liste non exhaustive, voir liens) clic droit !
Basta! Gaz AlèsCollectif 07 Stop GdS . Collectif Pays Fertois . GdS Provence Stop GdS ! Rhône Alpes…Houille ouille ouille 59/62Stop-Gaz . ALDEAH


Juin 2012 ; Nicole Bricq, ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie a décidé de procéder à la mise en ligne, sur le site du ministère, de l’intégralité des permis de recherche d’hydrocarbures -pétrole et gaz- accordés ou en cours d’instruction.
« La règle en matière de permis de recherche d’hydrocarbures doit être la transparence. L’information du public est, dans le code minier, absente de la procédure d’attribution des permis de recherche. C’est intolérable car chacun a le droit de connaître avec précision l’activité minière en cours ou en projet à côté de chez lui. J’ai également tenu à ce que cette information soit la plus claire possible car il ne suffit pas de rendre des données accessibles encore faut-il qu’elles soient compréhensibles par tous ».

Engagée tôt en 2011 aux côtés des collectifs franciliens opposés à la fracturation hydrochimique ainsi qu’à l’exploration et l’exploitation des gaz et surtout des huiles de schiste du bassin parisien, Nicole Bricq avait imposée dès sa nomination le 16 mai 2012 à l’Hôtel de Roquelaure la « Transparence sur les permis » et fait mettre en ligne l’outil interactif ci-dessus. Quasiment exhaustif à l’origine il n’a malheureusement pas été tenu à jour et a aujourd’hui disparu !

Puis elle a insisté le 13 juin pour suspendre les forages d’exploration offshore au large de la Guyane dans le cadre du permis Guyane maritime, dans l’attente de la réforme du code minier.  Elle sera démissionnée début juillet 2012 par téléphone et prendra le maroquain du commerce extérieur. Shell, Total et leurs opérateurs poursuivront leurs activités. Elle sera remplacée le 3 juillet 2012 par Delphine Batho.

 

Nous gardons en mémoire de ces quelques semaines aux responsabilités une rare volonté d’incarner sans délai les valeurs du candidat de gauche à la présidentielle de 2012. Lesquelles sont plus généralement difficilement maintenues par d’autres, face à l’usure du pouvoir. Manque de caractère, excès d’ambition ?
Télécharger
20120608.TransparencePermisRechercheHydrocarbures.CP.MEDDE
20120613.PermisGuyaneMaritime.CP.MEDDE-MRD


L’enquiquineuse comme elle se définit elle-même, Delphine Batho tiendra le cap exerçant entièrement ses prérogatives de ministre en prenant le 21 septembre 2012 une circulaire renforçant l’esprit de la loi du 13 juillet 2011. Ce texte sera appliqué par la préfecture de Seine-et-Marne, bridant les travaux miniers projetés par des titulaires de permis d’exploration aux desseins plus que nébuleux. Hélas ces instructions sont ignorées ailleurs. Notamment en Champagne ainsi que dans l’Est et le Nord où des drains horizontaux dans des veines de charbon sont percés comme des galeries de taupes… Qui ferme les yeux ?? Qui accorde des subventions à une entreprise à la structure plus que douteuse et aux recommandations boursières mentionnant « non conventionnelle » ???

Mais l’attitude peu conciliante de la ministre de l’Écologie… envers les « lobbies » à l’intérieur de son ministère et contre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault ainsi que sa libre parole à l’occasion du budget 2014 lui vaudra aussi d’être remplacée brutalement. A l’occasion d’une conférence de presse visible ici, elle explique sa décision.

Elle publiera en octobre 2014 « Insoumise » chez Grasset, extrait ci-dessus, dans lequel elle décrit entre autres,  et avec lucidité comment, au sommet de l’État, règne ouvertement une navrante connivence avec les lobbies et les puissances financières que la gauche était censée combattre.

Puis officiera pour neuf mois, l’excellent Philippe Martin qui recevra à plusieurs reprises les collectifs au ministère et communiquera très ouvertement contournant le scélérat article 58 du décret n°2006-648. Il cèdera son ministère à la toujours imprévisible Ségolène Royal, non sans dénoncer lors de la passation, les mêmes « lobbies de l’intérieur » que D. Batho !
Télécharger
rejetdemandepermisbrive_CP_MEDDE_PM_20131022
rejetprolongationmutation7pHOF_CP_MEDDE_PM _20131128

 

« …moi mon job c’est de dire la vérité…
non, non, non, on peut plus faire de la com parce que vous êtes pris en défaut dans la seconde… » RTL 10 juillet 2017

Nous espérons que l’actuel ministre sera aussi pugnace que certain-e-s de ses prédécesseurs et qu’il obtiendra le même niveau de transparence et d’efficacité que Nicole Bricq, malgré de petits aléas de santé pour lesquels nous lui souhaitons le meilleur et prompt rétablissement.

La meilleure chose serait d’ailleurs de répondre aux interpellations documentées et motivées…

 

Cette entrée a été publiée dans Gouvernance Economie, Transparence, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.